Vous êtes ici : Accueil > Actualité

Nouvelle acquisition de la bibliothèque septembre 2022

Livres entrés en septembre 2022

Didier Boisson et Elisabeth Pinto-Mathieu : L’Apologétique chrétienne - Expressions de la pensée religieuse, de l’Antiquité à nos jours

Pluridisciplinaire, cet ouvrage a rassemblé littéraires, historiens et linguistes autour de la question de l’apologétique chrétienne, de l’Antiquité au XXe siècle. Étudiant deux mille ans de rhétorique apologétique en Europe, il vient combler le manque d’ouvrage de synthèse sur cette question, toujours abordée de manière synchronique et fragmentée. Le " genre " apologétique même a été interrogé, au prisme de définitions variées et avec comme socle épistémologique les études de Bernard Pouderon sur la naissance de cette l’orme d’écriture en Grèce antique. Pourquoi l’apologie chrétienne, évidente lors des persécutions de la Honte pois théiste et aux origines du christianisme, a-t-elle survécu jusqu’à l’époque contemporaine ? Irréductible à la querelle théologique, dévoiement dans lequel elle s’égarera pourtant souvent aux périodes les plus agitées de l’histoire, quand les sociétés sont traversées de courants contraires, elle se donne à lire même aux époques dites de catholicisme triomphant. Ne serait-elle pas devenue intrinsèquement liée à l’expression de la pensée chrétienne ? Comment l’apologie peut-elle quitter son domaine propre pour s’insinuer dans l’écriture de fiction ? C’est à ces questions préliminaires que vingt-quatre contributions tentent de répondre, offrant un passionnant itinéraire à travers diverses expressions. littéraires et historiques, de la pensée religieuse européenne, de l’Antiquité à nos jours.

Presses universitaires de Rennes - 477 pages

Marie-Françoise Baslez : Comment les chrétiens sont devenus catholiques

On imagine que l’Église, depuis ses origines, est une, catholique (universelle), apostolique (organisée par les apôtres de Jésus) et romaine (sous l’autorité de l’évêque de Rome), que le culte et le dogme sont fixés de toute éternité. Mais la construction de l’identité catholique est-elle aussi linéaire ? La marche vers l’universalisme se déroule au rythme de choix et de débats continus : absence de doctrine, divergences sur la manière de suivre les préceptes évangéliques et d’organiser les communautés... Grâce à une fine connaissance des sources chrétiennes et non chrétiennes, et à de récentes recherches, l’auteur décrit avec minutie les étapes de la formation d’une religion appelée à se répandre sur toute la planète.

Tallandier -318 pages

Job Getcha : La divine Liturgie byzantine

La Divine Liturgie désigne, dans la tradition byzantine, la célébration de l’eucharistie. Sa célébration se démarque par sa beauté singulière, beauté qui ne saurait être réduite qu’à l’esthétique, puisqu’elle reflète la beauté divine qui se révèle à travers la célébration liturgique comme par un jeu de miroirs. En ce sens, la Divine Liturgie byzantine est une liturgie du Sublime parce qu’elle est une théophanie : elle nous révèle Dieu, son acteur principal, qui est Beau et Bon.

Le présent ouvrage nous y initie en nous présentant les acteurs, les costumes, le décor, la musique, et le déroulement : l’action du Verbe fait chair, afin de donner sa chair en nourriture pour la vie du monde.

Éditions Mimésis - 131 pages

Olivier Clément : Taizé Chercher un sens à la vie

La Communauté œcuménique de Taizé accueille chaque année des dizaines de milliers de jeunes qui cherchent ensemble à cheminer dans la foi et à creuser le sens de la vie. Dans cet ouvrage, le théologien orthodoxe Olivier Clément jette un regard personnel et particulièrement pénétrant sur cette recherche : selon lui les jeunes y trouvent à la fois "une expérience spirituelle profonde et une ouverture créatrice sur le monde". Il écrit : "J’ai reçu le baptême dans l’Église orthodoxe mais, au long de ma recherche, je n’ai pas pu ne pas rencontrer Taizé. J’ai été touché au cour par les textes brefs et lumineux de frère Roger, certains réunis en volumes que l’on aime emporter avec soi, peut-être comme on emporte une gourde d’eau fraîche dans le désert. Bien vite, j’ai découvert... aussi la force créatrice de frère Roger et de ses compagnons, cette aimantation qui attire à Taizé, chaque année, des jeunes par dizaines de milliers." Ce livre offre aussi une introduction dense et limpide à plusieurs thèmes importants dans la pensée de l’auteur : le mystère de Dieu, l’Église, la prière, la question du mal, la relation de la foi chrétienne avec les autres religions... Olivier Clément (1921-2009) était écrivain et théologien, professeur à l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge à Paris. Auteur de nombreux ouvrages, il s’efforçait en particulier de faciliter la rencontre entre l’Orient et l’Occident chrétiens. Il était lié d’amitié avec frère Roger, fondateur de la communauté de Taizé (1915-2005). Les deux protagonistes sont maintenant décédés mais ce livre n’a rien perdu de son actualité.

Les presses de Taizé -120 pages