Vous êtes ici : Accueil > Actualité

Nouvelles acquisitions de la bibliothèque

Livres entrés en mai 2018

Nicolas EGENDER : Moines de Palestine : portraits spirituels

Les Pères du désert sont souvent connus et appréciés par leurs apophtegmes, ces paroles de vie qui ont traversé les âges. Avec les cinq portraits de moines palestiniens que nous propose le père Nicolas Egender, nous entrons davantage dans leur univers, accédant à une spiritualité vivante et parlante pour notre siècle. À la suite des moines palestiniens qui, ancrés en Dieu par la prière, ont fait du désert une cité, le père Nicolas Egender nous propose un véritable chemin de vie en nous invitant à accueillir toute personne comme une histoire sacrée et à nous reposer sur « l’image du Christ compatissant et ami des hommes ».

Éditions Artège - 2016 - 167 pages

Frédéric GUGELOT : La messe est dite ; Le prêtre et la littérature d’inspiration catholique en France au XX° siècle

Au XXe siècle, alors que la sécularisation de la société s’amplifie, que les vocations ecclésiastiques s’effondrent, des écrivains catholiques aspirent à obtenir une vraie reconnaissance littéraire tout en revendiquant leur étiquette de croyant. De Barbey d’Aurevilly à Bernanos, de Bloy à Cesbron, de Bourget à Michel de Saint-Pierre, ils offrent aux lecteurs deux veines d’une littérature d’inspiration catholique profondément différentes. Ils développent une nouvelle forme de fiction, le roman sacerdotal, où un prêtre de papier est au cœur du drame, mêlant inextricablement écriture d’engagement et recherche littéraire. Enjeux spirituels, politiques, sociaux et littéraires ne se séparent pas. Même les choix esthétiques répondent à un projet tant littéraire que spirituel.

Interférences Éditions Presses universitaires de Rennes - 2015 - 190 pages

Louis BOUYER : Saint Philippe Néri ; Un Socrate romain

Quel intérêt présente aujourd’hui la personnalité et l’œuvre de saint Philippe Néri (1515-1595)  ? Avant tout le fait que ce prêtre italien du XVI° siècle était un homme libre. Ce Florentin de la Renaissance, ne s’est jamais laissé enfermer dans l’armure de la Contre-Réforme. Transporté dans la Rome de son temps, cet homme sans carapace, jamais tendu, souriant toujours et souvent riant aux éclats, a montré des nerfs d’acier, un cœur de flamme. Dépouillé spontanément, enraciné dans l’essentiel, il a su comme personne «  s’adapter  », selon cet instinct de la vraie charité qui sait que l’adaptation passe par une ouverture de tout l’être à toute la vérité ; là est la seule manière d’y gagner les autres. L’Oratoire, la libre société de prêtres que Philippe a laissé se former spontanément autour de lui, n’a jamais eu d’autre message. C’est la conviction que Louis Bouyer veut faire partager dans cet ouvrage choisi par les Supérieurs des Maisons de l’Oratoire en France comme comme la biographie officielle de saint Philippe Néri à l’occasion du jubilé de sa naissance.

Spiritualité Éditions Ad Solem - 2015 - 109 pages

John W. O’MALLEY : Les jésuites et les papes ; Histoire d’une relation en quelques traits (XVI°-XXI° siècles)

Cet ouvrage parle d’une relation. Il ne relate donc pas l’histoire de la Compagnie de Jésus, mais les hauts et les bas qu’ont connus les jésuites dans leurs relations avec les papes (et vice-versa. Onze chapitres denses et éclairants, qui vont de la reconnaissance de la Compagnie par Paul III en 1540 jusqu’à l’élection du premier pape jésuite, François, en passant par la suppression de l’Ordre à la fin du XVIIIe siècle par Clément XIV et le soutien inconditionnel des jésuites à la papauté au XIXe siècle.

Le sujet de ce livre est fascinant, puisqu’il s’agit de l’interaction des deux institutions (papauté et Compagnie de Jésus) ayant pignon sur rue. Ce qui rend d’autant plus étrange le fait que ce travail n’ait jamais été accompli. L’auteur s’y est ici employé avec le sens de la synthèse et le fin humour qu’on lui connaît.

Petite bibliothèque jésuite Éditions Lessius - 2017 - 204 pages

Association catholique française pour l’étude de la Bible (ACFEB) : Paul et son Seigneur - Trajectoires christologiques des épîtres pauliniennes

Paul l’appelle « Seigneur », « Seigneur Jésus », « Christ », « Christ Jésus », « le Fils »… Nombre d’études ont exploré ces titres. Peu, cependant, s’attachent à lire en même temps une épître comme un tout relié à la situation singulière d’une communauté. Dans la dynamique de la New Perspective on Paul, cet ouvrage croise les questions de la christologie des épîtres avec une lecture attentive de chacune d’elles. D’une épître à l’autre, y a-t-il des constantes et des évolutions ? De quelles traditions Paul est-il parti ? Comment exprime-t-il son lien personnel avec le Seigneur ? Cette diversité a-t-elle une cohérence globale ? Finalement, de quelle « seigneurie » s’agit-il ? Peut-on encore parler d’une christologie « d’en haut » et « d’en bas » ? Les études ici rassemblées permettent à la théologie de bénéficier de la fécondité des recherches exégétiques en monde francophone et, à l’exégèse, de ne pas se clore sur elle-même. Paul a su et saura toujours ouvrir des trajectoires christologiques surprenantes.

Lectio divina Éditions du Cerf - 2018 - 468 pages

Xavier Debilly : La théologie au creuset de l’histoire

Le dominicain Marie-Dominique Chenu (1895-1990), est connu pour avoir contribué au développement d’une approche historique de saint Thomas d’Aquin et pour avoir accompagné les initiatives apostoliques engagées par l’Église catholique, en France, à partir des années 1930 (J.O.C., Mission de France, Mission de Paris, prêtres-ouvriers). Le théologien s’est-il pour autant contenté d’apporter les lumières de sa réflexion aux acteurs de terrain, les aidant à élucider le sens de l’expérience qu’ils vivaient ? Certes, le père Chenu a joué ce rôle, mais Xavier Debilly fait l’hypothèse d’une réciprocité de la relation : le théologien découvrant dans l’expérience vécue par les prêtres de la Mission de France une matière nouvelle pour sa propre recherche. La père Chenu fait ainsi dialoguer l’intelligence de la foi et l’engagement apostolique et, dans ce jeu fécond d’aller-retour entre la pensée et les pratiques, une dynamique de Révélation est à l’oeuvre. À travers les tâtonnements d’expériences ecclésiales nouvelles, c’est l’histoire d’un effort théologique et missionnaire qui se dessine comme exigence d’ajustement permanent des croyants à l’actualité de la Parole de Dieu et à la vie du monde présent.

Cogitatio fidei Éditions du Cerf - 2018 -562 pages

Cliquer sur les photos pour les agrandir...

 

PortFolio