Vous êtes ici : Accueil > Présentation

Présentation

La Bibliothèque Diocésaine Jean Gerson de Reims dont le fonds vient de l’ancienne bibliothèque des séminaristes, contient un fonds de 70 000 ouvrages environ portant sur les sciences religieuses (exégèse biblique, théologie, spiritualité, philosophie, arts), l’histoire, la littérature, un fonds ancien (ouvrages du XVI°, XVIII° et XIX° siècles), ainsi que de nombreux périodiques et collections et un fonds régional important.

Cette bibliothèque s’adresse aussi bien au chercheur ou à l’ érudit qu’à tout étudiant ou personne désireuse de découvrir et connaître le fait religieux.

La bibliothèque s’est constituée à partir d’un fonds ancien qui remonte au 18ème siècle et a dû échapper à la spoliation des années 1789 et 1906 ou être récupéré. Après la séparation de l’Eglise et de l’Etat, la collection la plus ancienne a été confiée à la Bibliothèque Municipale « Carnégie » de Reims. En 1926, le grand séminaire s’est installé dans de nouveaux locaux au 6, rue du Lieutenant Herduin, qui héberge encore aujourd’hui l’actuelle bibliothèque diocésaine Jean Gerson.

Depuis le fonds de la bibliothèque s’est étoffé grâce aux achats, dons, héritages de prêtres et d’un fonds venant de l’archevêché, notamment beaucoup de livres d’histoire.

La bibliothèque, jusque là réservée aux professeurs et séminaristes, est ouverte au public depuis 1983 pour la consultation et le prêt.

En 1993, le Diocèse de Reims engage des travaux importants, le Grand Séminaire, ne gardant qu’une aile de ses bâtiments. Aujourd’hui, après la fermeture du séminaire, les bâtiments ont été restructurés pour devenir la Maison Diocésaine St Sixte qui regroupe les principaux services diocésains, un foyer d’étudiants et la bibliothèque.

La bibliothèque a déménagé dans l’ancienne grande chapelle réaménagée, divisée en deux étages, pour y accueillir au rez-de-chaussée la bibliothèque des séminaristes.

La partie supérieure offre une très belle salle de spectacle et conférences, la salle Sorbon, visitée aux journées du Patrimoine pour l’excellence des vitraux de Jacques Simon.

Depuis la bibliothèque développe son fonds et est animée par une équipe de bénévoles qui assure les différentes tâches inhérentes au bon fonctionnement de ce service.

La bibliothèque s’est donnée un nom en 2010, comme pour une nouvelle naissance : « Bibliothèque Diocésaine Jean Gerson », du nom de ce grand théologien, né à Gerson, dans les Ardennes à une quarantaine de kms de Reims en 1363 et mort en 1429.
La bibliothèque possède ses « opera » en 2 volumes de 1606, restaurés en 2010. JMP

 

PortFolio